Vendeur ou acheteur : qui se charge de verser les honoraires d’agence ?

Fatigué par les obstacles qui se présentent à vous lors d’une vente de particulier à particulier, vous avez confié la transaction à une agence immobilière. Après l’avoir minutieusement sélectionnée et signé un mandat exclusif, votre vente est sur la bonne voie. Mais savez-vous qui doit régler le montant des frais d’agence immobilière à Fort-de-France une fois la transaction conclue ?

À quoi correspondent les frais d’agence immobilière à Fort-de-France ?

Une vente immobilière se déroule au rythme des formalités. En choisissant de mettre votre projet entre les mains d’un professionnel (via la signature d’un mandat), vous vous engagez à rémunérer cette prestation.

Les frais d’agence immobilière à Fort-de-France correspondent aux honoraires payés au professionnel mandaté (agent immobilier, agent commercial, etc.) pour réaliser la vente. Cette prestation consiste à mener différentes actions pour favoriser le processus et gérer toutes les étapes de la transaction (de la rédaction de l’annonce jusqu’aux dernières étapes).

Le montant des honoraires dépend de l’agence et de la transaction. Les professionnels de l’immobilier sont libres d’appliquer les honoraires de leur choix. Cela étant, ces honoraires doivent être mentionnés en agence et sur le site Internet. Ces honoraires n’ont aucun rapport avec les frais de notaire (lire l’article sur le rôle du notaire).

Quel que soit le professionnel mandaté pour la vente, ce dernier sert les intérêts du vendeur et de l’acheteur. Il aide le propriétaire à conclure sa transaction et l’acheteur à constituer son dossier. Mais alors, qui du vendeur ou de l’acheteur s’acquitte des frais d’agence immobilière à Fort-de-France ?

Quand le vendeur s’acquitte des frais d’agence immobilière

C’est le vendeur qui prend les frais d’agence immobilière à sa charge dans la majorité des cas. Mais, dans les faits, c’est l’acheteur qui verse cette somme. On vous explique…

Avant la loi ALUR, les agences pouvaient choisir d’afficher ou non le prix des biens en « net vendeur ». Ainsi, les candidats à l’achat ne voyaient qu’un unique prix. Si le bien était affiché à 200 000 euros, on ne pouvait pas savoir si ce prix incluait les frais d’agence à la charge du vendeur. Cela incitait les vendeurs à demander au professionnel un prix « net vendeur » tout en lui laissant la liberté d’y ajouter le montant de ces honoraires. De cette manière, l’agence immobilière n’avait pas à retrancher la somme qui lui était due car l’acheteur payait sans savoir.

Désormais, la loi ALUR oblige les professionnels à afficher les deux prix : le « net vendeur » et le prix « HAI » (honoraires d’agence inclus). L’acquéreur connaît donc le montant des frais d’agence immobilière à Fort-de-France. Si le logement est vendu 200 000 euros et qu’il y a 10 000 euros de frais d’agence, le propriétaire percevra 190 000 euros.

À partir du moment où le vendeur fixe son prix « net vendeur », les frais d’agence immobilière sont techniquement à la charge de l’acheteur. La loi ALUR permet à l’acheteur de savoir à quoi correspond ce qu’il paie.

Quand l’acquéreur s’acquitte des frais d’agence immobilière

Il arrive que l’acheteur s’acquitte des frais d’agence immobilière à Fort-de-France, dans le cadre d’un mandat de recherche. Cette opération peu s’avérer intéressante car il doit également payer les frais de notaire calculés sur le prix HAI quand c’est le vendeur qui a mandaté l’agence.

En payant les frais d’agence immobilière, l’acquéreur réduit le montant des frais de notaire. En effet, le calcul est basé sur le prix « net vendeur ». Pour un bien à 200 000 euros, l’acheteur versera des frais au notaire sur 190 000 euros et non sur 200 000 euros.

Vendeur et acheteur peuvent-ils partager les frais d’agence ?

Ce cas de figure arrive assez peu souvent, mais il est envisageable de partager les rais d’agence immobilière à Fort-de-France. Dans cette situation, le vendeur et l’acheteur paient les honoraires à parts égales. Si cette pratique n’est pas dans les habitudes, rien ne vous empêche d’en parler à votre acheteur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *